Gaufrage et foulage

Le gaufrage

Outre le thermorelief, Laville propose des travaux de gaufrage, aussi appelé estampage, embossage ou débossage selon le sens de l’impression.

C’est un procédé qui permet de créer un relief, de « creuser » une empreinte dans le papier lui-même, empreinte visible au recto et au verso du papier, juste par pression d’une forme et d’une contrepartie, avec ou sans adjonction systématique d’encre.

Le gaufrage crée une sorte de bas-relief, une impression ton sur ton.
C’est la lumière, jouant sur le papier, qui donne tout son sens au gaufrage. Nous utilisons le gaufrage aussi bien pour un texte que pour un travail graphique. C’est un procédé noble et subtil qui doit rester rare pour ne pas se galvauder.

Le foulage

Le foulage quant à lui est une technique très subtile d’enfoncement du papier. Il se pratique dans des papiers « gonflants ».
Contrairement au gaufrage qui crée une empreinte recto-verso sur le papier, le foulage consiste à imprimer avec une presse typographique une lettre ou une forme avec une pression plus ou moins forte, sans contrepartie au verso, et qui s’exerce sur l’épaisseur du papier.

Encré ou non, le papier est « caressé » ou « creusé » (en fonction de la pression exercée) dans son épaisseur sans que rien n’apparaisse au verso. On peut donc travailler des papiers aérés de fort grammage (400, 500 grammes au m2), que la pression creusera pour un effet rare et précieux.